D'une rue à l'autre

D'une rue à l'autre

Des jeunes parcourent leur ville. D’une rue à l’autre. C’est une autre vie. Tu suis quelqu’un dans la ville et tu te trouves dans une autre ville. Une ville faite des rues de Tunis, de Bruxelles et de Dakar. Est-elle imaginaire ? Trois films : - Bokk Jom Deux jeunes sortis de la vie errante depuis deux ans rencontrent trois jeunes qui vivent encore dans les rues de Dakar. Ils portent ce regard particulier sur la ville, sur la rue comme demeure et sur euxmêmes. Chacun joue sa scène dans la rue, lieu de l’errance. L’imaginaire permet d’y mêler intimement sa réalité intérieure et son désir d’appartenir à la société. Dans le cadre d’un atelier de réalisation de film d’animation à Dakar / Sénégal avec les jeunes de l’association Man-Keneen-Ki. - La belle saison des interdits Dans cette commune aisée de Bruxelles, les quelques immeubles d’habitations sociales sont le territoire de « ces jeunes là ». A partir de leurs endroits préférés et détestés, les enfants révèlent comment ils s’approprient leur quartier, comment ils subissent ou résistent aux interdits … et aussi comment l’imaginaire les emportent. Dans le cadre d’un atelier de réalisation de film d’animation à l’Espace Elan avec des jeunes du quartier Dries à Watermael (Bruxelles). - La rue qui court Le quartier populaire au coeur de la ville, la Medina est une femme. Muni du langage imaginaire, échappant à la censure, les enfants revisitent leur quartier avec un regard qui ressemble à celui des contes. Chaque porte y devient un personnage révélant l’univers du quartier et de la société tunisienne où s’éveillent leurs désirs de grandir, où sommeillent leurs aspirations et leurs peurs. Dans le cadre d’un atelier de réalisation de film d’animation à Tunis avec les jeunes du club d’enfants El Hafisia.

Par : Atelier Graphoui
Publié le : 27 JUIN 2016 / Durée : 00h 44' 00'' / Belgique - 2006

Thématiques du film : Société

Partagez ce film
Fiche technique

FILMS LIÉS